Les différents logements pour étudiants

Les différents logements pour étudiants

Les étudiants disposent de nombreuses options en termes de logement. Ils doivent en choisir un en fonction de leur situation financière. Voici quelques idées de logements pour étudiants.

Les résidences du CROUS et les résidences universitaires

Les résidences du CROUS sont destinées aux étudiants étrangers, aux étudiants loin de chez eux et à faible revenu. Cependant, la durée de location de ce type de logement pour étudiants n’est que d’un an. Une étude de dossiers est réalisée chaque année afin de déterminer qui mérite de bénéficier de ces résidences. Par conséquent, les locataires sont susceptibles de changer tous les ans. Cette analyse se déroule entre le 15 janvier et le 15 mai.

Les résidences du CROUS proposent un loyer mensuel de 250 . Elles sont un peu plus grandes que les cités universitaires, avec une surface de 18 à 23 m². Il s’agit plus précisément de studios T1, T2, et parfois T3. Cette location vous ouvre droit à l’aide personnalisée au logement.

Par contre, si vous recherchez un logement plus économique, optez pour les chambres des cités universitaires. Elles proposent un loyer de 150 par mois. Elles mesurent environ 9 à 10 m² et se situent à proximité des IUT ou des facs. Elles vous permettent de bénéficier de l’allocation de logement social.

Les foyers étudiants

Les foyers étudiants sont régis par un règlement intérieur qui touche exclusivement l’ouverture et la fermeture des portes ainsi que les heures de repas. Ils sont souvent destinés aux étudiants, mais peuvent aussi accueillir de jeunes travailleurs. Ils comprennent des chambres individuelles ou celles pour 2 à 3 personnes. Le loyer est compris entre 380 et 540 par mois. Il varie selon que l’étudiant choisisse une pension complète ou une demi-pension.

Il existe deux types de foyers étudiants. D’une part, il y a les foyers étudiants qui sont des établissements religieux. Ils sont fermés pendant les périodes de vacances universitaires. D’autre part, les foyers de jeunes travailleurs sont destinés aux apprentis, aux employés et aux ouvriers entre 16 et 25 ans. Ils peuvent vous donner droit à l’aide personnalisée au logement.

Les logements sociaux pour étudiants

Les logements sociaux pour étudiants sont souvent implantés en périphérie. Ils peuvent être meublés ou non. Certaines conditions sont à respecter avant d’y accéder : ancienneté de la demande, difficulté à prendre en charge les frais de logement, etc. Pour ce faire, l’inscription sur la liste d’attente de l’office HLM de la commune et le renouvellement de votre requête sont indispensables.

Le contrat de location des logements sociaux pour étudiants n’est pas automatique. Un renouvellement est indispensable chaque année. Cela permet de s’assurer que l’étudiant respecte encore les mêmes conditions d’adhésion.

Les résidences étudiantes privées

Les résidences étudiantes privées sont plus chères que celles proposées par des bailleurs privés. Leurs services sont diversifiés. Cependant, un strict minimum est à respecter : petit déjeuner, nettoyage régulier des locaux, fourniture de linge de maison et réception.

Ce type de logement pour étudiants est souvent meublé. Et malgré ça, son prix reste accessible à tous.

Les bailleurs privés

Les bailleurs privés représentent la dernière solution de logement pour étudiants lorsqu’ils n’ont pas pu trouver de place auprès des CROUS ou des foyers. Un bail étudiant vous liera avec ces professionnels.

Vous pouvez aussi traiter directement avec le propriétaire ou avec une agence immobilière. Néanmoins, vous êtes obligé de lui verser des frais à hauteur d’un mois de loyer.

La colocation pour étudiants

Dans les logements sociaux pour étudiants et les bailleurs privés, la colocation est une option à envisager. Cependant, cela dépend uniquement du propriétaire. S’il est d’accord, il fixe le nombre de colocataires lui-même.

Valentin Perrot

Valentin Perrot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *