Pollution domestique : un des éléments déclencheurs de la crise d’asthme

Pollution domestique : un des éléments déclencheurs de la crise d’asthme

L’asthme n’est pas une maladie bénigne. En réalité, le nombre de personnes souffrant de cette maladie ne cesse d’accroître à cause de la hausse de la pollution. Cette maladie concerne aussi bien les adultes que les enfants. Selon des études menées, le nombre d’hospitalisations liées à cette maladie concerne plus particulièrement les enfants. A part les facteurs environnementaux, la pollution domestique figure également parmi les facteurs déclencheurs de cette maladie. Alors, comment prévenir l’asthme dans votre foyer ?

Que doit-on savoir à propos de cette maladie ?

L’asthme est une sorte d’allergie qui est liée aux voies respiratoires. Une crise d’asthme se traduit par une sensation d’essoufflements et de blocage au niveau de la poitrine qui ne se manifestent généralement que pendant la nuit. Les causes de cette maladie peuvent être d’origine génétique ou liées à l’environnement. En fait, même si l’asthme n’est pas une maladie héréditaire, le risque de contracter cette maladie est cependant important si un membre de votre famille en souffre. Par ailleurs, des facteurs environnementaux peuvent en être également à l’origine (pollution de l’air, urbanisation, ventilation intérieure inappropriée, etc.).

 

Quels sont les facteurs déclencheurs de la crise d’asthme ?

Les particules fines qui proviennent particulièrement des moteurs diesel sont à l’origine de la pollution de l’air. Elles peuvent également pénétrer facilement dans nos poumons. Cette pollution atmosphérique est plus dangereuse chez les enfants que chez les personnes adultes. Cependant, les produits industriels comme le dioxyde de soufre et les oxydes d’azote peuvent aussi provoquer des allergies respiratoires. Par ailleurs, les polluants ne se trouvent pas seulement à l’extérieur de la maison. Certains produits chimiques que nous utilisons comme les désinfectants, les sprays, les produits ménagers peuvent aussi entraîner des crises d’asthme. Tout comme les allergènes qui sont aussi bien présents à l’intérieur de la maison qu’à l’extérieur. Les plus courants sont les acariens qui se trouvent dans la literie, la moquette et la poussière. Toutefois, certains allergènes alimentaires peuvent également provoquer des crises d’asthme chez les enfants et les personnes adultes.

 

Comment prévenir l’asthme à la maison ?

La pollution domestique est l’un des facteurs qui peut déclencher les crises d’asthme. Pour y remédier, il est impératif d’aérer régulièrement la maison et laver fréquemment le linge de maison et les vêtements. Les rideaux et le lit doivent faire l’objet d’une attention particulière. A part les entretenir régulièrement, il est aussi préférable de miser sur les matières synthétiques qui sont lavables en machine. En fait, le lavage à une température de plus de 40 degrés permet d’éliminer les allergènes. Les linges de lit doivent être lavés au moins une fois par semaine et les rideaux 3 à 4 fois par an. A part la chambre à coucher, la cuisine est aussi un lieu de prédilection de la pollution domestique à cause de la présence des blattes. De ce fait, pour éviter leur infestation chez vous, prenez soin de ne pas laisser des miettes de nourritures sur le sol ou dans l’évier. Choisissez également des plaques électriques au lieu des cuisinières à gaz qui dégagent du dioxyde d’azote. En ce qui concerne la salle de bains, qui est un endroit fréquemment exposé à l’humidité, tâchez de bien aérer la pièce afin d’éviter l’apparition de moisissures.

 

 

Comment choisir le climatiseur et le chauffage pour les personnes asthmatiques ?

Les variations de la température et la qualité de l’air impactent considérablement sur les personnes asthmatiques (humidité constante, air trop sec, etc.) , Il est donc indispensable de prendre des mesures préventives pour purifier l’air à l’intérieur de la maison. De ce fait, pour les personnes qui souffrent d’une allergie respiratoire, il est préférable de choisir les radiateurs à chaleur douce qui n’assèchent pas l’air. En outre, pour les climatiseurs, optez pour ceux réversibles .

 

 

Valentin Perrot

Valentin Perrot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *