Le bowling: les bienfaits et les contre-indications

Le bowling: les bienfaits et les contre-indications

Si les Égyptiens jouaient déjà aux quilles il y a 7000 ans, ce sont les Américains qui ont popularisé le bowling dans sa forme actuelle au milieu du XIXe siècle. Un jeu de neuf quilles auquel les gens font des paris, existait bien avant, mais était interdit dans plusieurs États. Des joueurs futés, qui voulaient détourner cette interdiction, ont rajouté la dixième quille. C’est comme cela que naît le bowling moderne. De nos jours, 100 millions de personnes jouent au bowling chaque année.

Le bowling, discipline sportive

Le bowling faisait partie des disciplines de démonstration lors des jeux olympiques de Séoul en 1988 avec le badminton, le baseball, le Judo féminin et le Taekwondo. Cette discipline est largement représentée dans le territoire français. Selon la Fédération Française de Bowling et de Sports de Quilles (FFBSQ), il compte 780 clubs homologués et un peu plus de 25 000 licenciés dans l’ensemble du territoire. Il y a des championnats de bowling (national, européen) qui se déroulent tous les ans et le championnat du monde qui a lieu désormais depuis 2012 tous les 4 ans.

Le bowling comme loisirs et détente en famille

Une partie de bowling est un moment de plaisir et de détente qui convient à tous les membres de la famille. À partir de 7 ans, un enfant peut y jouer avec une boule qui lui est appropriée. En effet, le poids d’une boule de bowling varie entre 6 et 16 livres (c’est-à-dire entre 2,7 et 7,257 kilogrammes). Célébrer son anniversaire à une soirée bowling, avec des offres spéciales de boissons et d’amuse-gueule pour tous les participants, est une tradition aux États-Unis et devient de plus en plus populaire en Europe. Les règles du jeu ne sont pas compliquées et on n’a point besoin d’une forme olympique pour pouvoir s’amuser.

Il n’y a pas de tenue spéciale pour jouer au bowling, vous pouvez porter le vêtement qui vous met à l’aise. Seules des chaussures spéciales avec une semelle antidérapante pour le pied d’appui et une semelle lisse pour l’autre pied sont d’une importance capitale, surtout en compétition. Ces chaussures sont réservées exclusivement pour ce sport. Les chaussures sont spécifiques pour les gaucherset les droitiers.

Les bienfaits du bowling

La pratique du bowling est un moyen de combattre le stress. Il fait agir pratiquement tous les muscles de votre corps. C’est un sport de concentration et de précision, permettant aussi de travailler l’équilibre et la souplesse. Le bowling est également un excellent moyen de brûler les calories. Une partie de bowling d’une heure vous fait perdre autant de calories que 15 minutes de partie de boxe ou de jogging. Il suffit d’une même partie pour éliminer les calories gagnées en mangeant un sandwich.

Contrairement aux idées reçues, le bowling n’est pas spécialement dangereux pour les personnes enceintes sauf en cas de chute ou de complications qui vous empêcheraient de faire des efforts physiques. Il est néanmoins judicieux de demander l’avis de votre médecin si vous voulez pratiquer ce sport.

Les contre-indications

C’est une activité sportive qui sollicite beaucoup la région dorsale de votre corps. Ainsi, il est formellement interdit aux personnes ayant de problème de hernie discale et d’anomalie rachidienne d’y jouer.

Le fameux « pouce du lanceur » (Bowler’s Thumb) est également le plus redouté des bowlers : il s’agit d’une irritation du pouce due à des frottements continuels.

Mais pour pratiquer le bowling comme discipline sportive, vous devez avoir les membres supérieurs (épaules, coudes, bras et poignets) et inférieurs (chevilles, genoux, pieds) bien solides. N’oubliez pas qu’une partie de bowling, pratiquée comme discipline sportive, dure environ 3 heures et vous demande environ 150 lancers d’une boule d’environ 7 kilogrammes, une activité bien éprouvante.

Bref, le bowling, contrairement aux apparences d’un sport accessible à tous, requiert de la bonne condition et des préparations physiques.

Valentin Perrot

Valentin Perrot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *