Est-ce qu’un camping-car peut servir de lieu de résidence principale ?

Est-ce qu’un camping-car peut servir de lieu de résidence principale ?

Vous souhaitez partir pour faire une aventure et vivre autrement, loin des obligations et de la routine urbaine (paiement des loyers, longue attente dans les embouteillages, entre autres) ? Seul, en couple ou avec votre petite famille, il est possible de réaliser votre rêve. Pour cela, vous pouvez choisir de devenir nomades, et de vivre en camping-car. Mais une question se pose : le camping-car peut-il être utilisé comme résidence principale ? Découvrez dans cet article les éléments de réponse à cette question.

La possibilité de faire d’un camping-car une résidence principale

Vivre durant toute l’année dans un camping-car est possible. Mais il vous appartient de déterminer le modèle, la gamme et la taille de camping-car qui répond le plus à vos besoins et de poser des critères de choix. Parmi ces critères, misez sur le volume et l’organisation des rangements. Exigez aussi des finitions de qualité en termes d’accessoires comme les poignées de portes, les charnières, les accastillages de bord de mobilier ou encore d’autres. Soyez attentif à la fiabilité mécanique du camping-car, notamment si vous avez opté pour un véhicule d’occasion.

Pour vivre de façon permanente dans un camping-car, vous pouvez vous installer dans un endroit fixe pour des séjours longs (par exemple dans un parking, dans une aire de camping ou dans un terrain privé), ou vous pouvez vous déplacer en continu, si vos moyens vous le permettent.

Les conditions exigées pour convertir un camping-car en résidence principale

En général, ce sont les personnes retraitées qui constituent la majorité des camping-caristes, car elles se sont préparées durant leur vie à casser la routine. De ce fait, elles ont les moyens financiers de s’investir dans l’achat d’un camping-car et de faire face aux dépenses relatives à ce mode de vie.

Par contre, pour les personnes non retraitées, il serait assez difficile de se préparer pour une vie en camping-car. Ainsi, la première condition exigée est d’avoir des budgets suffisants pour l’achat d’un camping-car et pour la couverture des dépenses qui y sont liées. À noter que, selon le standing du modèle, le prix d’un camping-car d’occasion varie entre 20 000 et 50 000 euros, tandis que pour un neuf , il oscille entre 45 000 et 100 000 euros. Concernant les diverses dépenses, elles dépendent du nombre de personnes qui vont résider dans le camping-car.

La deuxième condition est relative à l’exercice des activités professionnelles. En effet, la vie en camping-car doit être compatible avec la nature de votre emploi. Actuellement, avec l’avancée des nouvelles technologies, il est possible de concilier la vie de nomade et l’exercice d’activités professionnelles. Ce dernier peut se faire, grâce à Internet, aux réseaux sociaux, aux appareils électroniques et aux différents outils de communication et de marketing.

Les démarches administratives nécessaires pour convertir un camping-car en résidence principale

Au niveau administratif, il est difficile de considérer que votre camping-car soit votre lieu de résidence principale, car vous êtes destiné à vous déplacer constamment.

Ainsi, il est important que vous ayez quand même une adresse de domicile fixe, pour que vous puissiez recevoir du courrier et effectuer des échanges administratifs comme le paiement des factures, la souscription des divers contrats ou encore d’autres. La fixation d’une adresse peut se faire en 3 différentes façons :

    • Demandez gratuitement une domiciliation auprès du CCAS, du Centre Communal d’Action Sociale ou du CIAS ou Centre Intercommunal d’Action Sociale ou d’un organisme agréé par le préfet du département, le plus proche de vous. La validité de cette adresse est d’un an.
    • Louez un garage et vous servir de son adresse.
    • Demandez à l’un de vos proches (ami, parent ou membre de la famille) de vous domicilier fiscalement.

Par ailleurs, vous devez déclarer un changement de situation à votre assureur. Cela est utile, non seulement pour l’obtention d’une vignette verte, mais aussi pour l’acquisition d’une indemnisations en cas de sinistre ou de dommages causés à autrui.

Valentin Perrot

Valentin Perrot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *