Citerne : à quelle fréquence réaliser l’inspection périodique ?

Citerne : à quelle fréquence réaliser l’inspection périodique ?

Les camions-citernes nécessitent une inspection régulière pour garantir leur sécurité et leur bon fonctionnement. Si vous êtes propriétaire de ce type de véhicule, vous comprenez sûrement l’importance de cette opération. Mais savez-vous exactement à quelle fréquence réaliser l’inspection périodique de votre citerne ? Dans cet article, on vous explique tout !

En quoi consiste l’inspection périodique d’une citerne ?

Il s’agit d’une opération obligatoire. L’inspection de la citerne a pour but d’éviter les catastrophes, quel que soit le produit que vous transportez. L’opération consiste à vérifier les dommages sur la structure qui peuvent nuire à la santé du conducteur ou causer d’autres problèmes majeurs.

Attention : vous devez respecter la fréquence d’inspection imposée par le gouvernement et choisir un prestataire certifié pour procéder à l’inspection de votre citerne.

Lors de l’opération, plusieurs éléments doivent être contrôlés, telles que l’étanchéité et l’épaisseur de la cuve. L’inspecteur doit également vérifier le fonctionnement du clapet de fond, des vannes, et bien d’autres équipements.

En réalité, le professionnel va :

  • mesurer l’épaisseur externe de la cuve ;
  • réaliser un hydrotest ;
  • inspecter la paroi de la citerne pour déceler les éventuelles rides et fissures ;
  • évaluer la résistance des matériaux et tracer les fuites ;
  • essayer de trouver les problèmes pouvant entraîner des chutes lorsque l’on monte sur la citerne ;
  • calibrer la citerne, etc.

À l’issue de l’inspection, il va vous envoyer un feed-back des résultats. La fiche que vous allez recevoir servira d’outil d’inspection et vous pouvez l’utiliser comme pièce justifiant la conformité de votre citerne aux exigences en vigueur.

La question est maintenant de savoir combien de fois par an, vous devriez réaliser une telle inspection.

À quelle fréquence réaliser l’inspection périodique de votre citerne ?

D’abord, sachez que certains concessionnaires de camions-citernes proposent des inspections et des contrôles techniques réguliers à leurs clients. Cela peut se faire tous les deux mois. D’autres, quant à eux, n’hésitent pas à former leurs clients dans leurs locaux sur les essentiels à savoir concernant l’inspection de leurs camions, y compris les citernes. Ils peuvent donc réaliser eux-mêmes leur propre inspection pour détecter les petits problèmes et pour éviter qu’ils s’aggravent.

En réalité, la fréquence de l’inspection varie en fonction du type de produit à transporter (mazout, pétrole, etc.). Une citerne d’eau nécessite, par exemple, moins d’inspection (une fois tous les 5 ans) qu’une citerne transportant des produits chimiques ou du propane.

Par ailleurs, une inspection externe spécialisée doit être réalisée une fois par an par les autorités compétentes. Il s’agit d’une inspection approfondie qui vous permet d’avoir la certitude que votre citerne répond parfaitement aux normes en vigueur.

Confiez l’inspection de votre citerne à un spécialiste

Si vous avez des doutes quant à l’intervalle d’inspection et d’entretien pour votre citerne, le mieux serait de demander conseil à un professionnel comme Citernes Girard & Coulombe si, par exemple, vous êtes à Montréal.

Votre spécialiste pourra non seulement inspecter votre citerne sur camion ou sur remorque, mais aussi procéder à des réparations et à des modifications si nécessaire. Attention, toutefois, car ces opérations ne doivent être effectuées qu’après l’inspection complète du véhicule lors de laquelle le professionnel ne doit rien oublier.

N’oubliez pas que, lors de chaque inspection, le professionnel doit inscrire sur la fiche d’entretien préventif l’état réel de votre véhicule, même les défectuosités mineures. De plus, les problèmes majeurs observés sur votre citerne doivent être réparés avant de l’utiliser à nouveau, et ce, dans un délai bien déterminé.

Pour toutes ces raisons, il est donc recommandé de vous adresser à un centre spécialisé pour que votre citerne respecte les normes et pour qu’elle offre un rendement optimal. Cela vous permettra de rouler en toute sécurité et de protéger votre investissement.

Valentin Perrot

Valentin Perrot

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *